Chi le Chat

Il y a quelques temps, on me faisait découvrir les aventures de Chi le Chat. Une histoire sous forme de mangas déclinés en plusieurs tomes, ayant pour protagoniste (suspens, suspens) un CHAT, et oui messieurs-dames.

;

chi une vie de chat

;

Je recommande vivement cette lecture à tous les amoureux des chats. Non pas ceux qui apprécient l’allure majestueuse du félin, sa fourrure chatoyante ou encore qui trouvent leur petite frimousse trop mignonne, mais les érudits. Ceux qui savent et qui affectionnent les chats pour ce qu’ils sont vraiment : des créatures bipolaires. Des êtres à l’égo tellement surdimensionné qu’il ferait pâlir celui de Narcisse himself. Des bêtes toujours en quête d’une mission abracadabrante à accomplir dans l’objectif de désarçonner leur propriétaire.

;

 

chi le chat

Chi’s evil twin

;

A l’inverse des Garfield et Simon’s cat que nous connaissons bien, Konami Kanata, l’auteur et dessinatrice des aventures de Chi le chat, nous offre un angle assez différent de celui que l’on retrouve généralement dans les œuvres consacrées à ces félins psychotiques. Notre mangaka japonaise aborde la vie du petit chaton de son point de vue à lui. On fait la connaissance de cette mini boule de poils bien trop mignonne pour ne pas craquer lorsqu’elle n’est encore qu’un bébé chat. Chi perd ensuite son chemin et est recueillie par une famille sympathique, qui voit très vite ses illusions de chat-peluche s’envoler au profit de la réalité, soit le chat-foin (selon L’internaute, chafoin = sournois/patelin).

;

chi cat

Chi la dingue

;

Cela dit, bien que le ressenti de la famille de Chi soit aussi évoqué, c’est l’opinion du chat qui est mise en avant. On observe le monde à travers ses yeux de petit chaton et c’est bien trop mignon. Très souvent drôle, parfois touchant mais jamais mièvre, les aventures de Chi le Chat se dévorent d’un bout à l’autre.

Certes je n’en suis qu’au premier tome, mais j’ai pour objectif de ne pas m’arrêter en si bon chemin. Plutôt bon signe pour une saga de 10 volumes !

;

chi manga

Super Chiiiii !

;

;

Le saviez-vous ? Ceux qui comme moi prononcent Chi avec un « Ch » comme « chat » (évidemment) se fourvoient complètement. Cela se dit « Qi » , un mot qui illustre une forme d’énergie spirituelle qui conduit la vie et et l’univers dans les cultures chinoises et/ou japonaises. Un nom prometteur et fort auguste pour un chachat.
Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Book Store

Envie de jacasser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s