The Cupcake Book

Encore une fois je vais vous parler de cupcakes. Et oui. Mais indirectement ce coup-ci !

girly book

Ambiance sweet and vintage.

;

Trouver un bon livre n’est pas chose facile. Ce choix se fait d’autant plus cornélien lorsqu’on a peu de temps pour la lecture et qu’on veut passer un bon moment. Une amie à moi (qui se reconnaitra) m’a alors parlé de celui-ci (couverture ci-dessus) :

Meet me at the Cupcake Café de Jenny Colgan. Sitôt parvenu sous mes yeux, le livre me plaisait. Une page, puis l’autre : j’étais enchantée !

A première vue il peut avoir l’air d’un énième roman féminin, doucereux à souhait et sans réel intérêt puisqu’à peu de choses près, on connait déjà le déroulement de l’histoire et le fin mot de l’intrigue. Bien que possédant toutes ces caractéristiques (point de petites cachoteries), Meet me at the Cupcake Café est différent et mérite selon moi, une attention toute particulière.

Cupcake book

The Cupcake Book.

;

Voilà pourquoi :

  • L’ouvrage est en anglais. Hors (magie digne des plus émérites professeurs de Poudlard), il se trouve qu’énoncée dans la langue de Shakespear, toute chose devient moins niaise.
  • La couverture est très esthétique et le livre en lui-même est magnifique. Reliefs et couleurs attrayantes pour la couverture, illustrations à l’intérieur, police originale et pour finir : odeur (oui, l’odeur du livre est un facteur très important), texture et prise en main agréables. Voilà un ouvrage qui change du vulgaire petit livre de poche, tout triste et sans âme.Pour les amoureux des livres comme moi, le support a toute son importance !
  • L’histoire est sympatique et réconfortante. Bien que sucrée, elle est bien plus prenante qu’il n’y parait !
  • L’univers est cosy et chaleureux. Les lieux décrits donnent envie de s’y rendre et les détails sont expliqués avec soin (idéal pour tout s’imaginer dans les moindres recoins). Le genre de livre qui donne envie de se rendre dans un cofee shop quand il pleut, et de passer ses vacances de noël dans un cottage anglais bien douillet.
  • Les plus gourmands glousseront de plaisir lorsqu’ils découvriront au fil des pages, que les nombreuses recettes de cupcakes réalisées par la protagoniste figurent dans l’ouvrage. Il s’agit des recettes de l’histoire, les favorites de l’auteur.
Recipe drop scones

A recipe from the book.

;

Ce livre est une trouvaille fort sympatique. Lors de sa lecture, on sent que l’auteur aime ses personnages et que l’histoire lui tient à cœur. Jenny Colgan s’est investie dans son oeuvre, et cela se sent !

Un petit synopsis, en anglais s’il-vous plait (et par conséquent, vous comprendrez qu’il n’est pas de moi) :

Come and meet Issy Randall, proud owner of The Cupcake Cafe. 
When she's made redundant from her safe but dull City job, 
The Cupcake Cafe opens its doors. 
But Issy has absolutely no idea what she's let herself in for...

Et pour terminer, je vous laisse sur la meilleure surprise ce ce livre : son prix !

More reading ? A real Cupcake Coffee like in the book, right here. And a blue one, over there.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Book Store

3 réponses à “The Cupcake Book

  1. Voila un livre qui donne très très envie d’être lu (et ton article y est pour quelque chose). Je le rajoute de suite à ma wish list :)

  2. Putain j’ai envie de le commander du coup pfff mais j’ai pas de four chez moi ! Ton article vend parfaitement le livre n’empêche. Dommage que ce ne soit pas des cupcakes en forme de jetons de poker AHAHAHAH

Envie de jacasser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s