Claudine fait la couverture d’un magazine de mode

Le prêt à porter féminin à du mal à se renouveler. Toute création a sa propre source d’inspiration, et rien n’est imaginé sans avoir son petit bagage de déjà vu. Mais là, plutôt que de se creuser les méninges afin de nous offrir quelques concoctions originales dont ils ont le secret, nos designers du textile préfèrent faire confiance à leurs prédécesseurs en remettant au goût du jour les points forts des collections passées. Voilà pourquoi ont retrouve sur nos portants des robes style Made Men, des Dr Martens so grunge telles celles que l’on portait pour aller au concert d’Alanis Morisette dans les 90’s, ou encore…des cols Claudine.

Mais qu’est-ce qu’un col Claudine ? Remontons à l’origine :

Exemple de cols claudine

Actualisé, il est tout simplement à se damner !

Parce que la mode est l’art qui regroupe tous les autres (dessin, architecture, sculpture…), elle s’est inspirée de la littérature pour nommer l’une de ses créations : le col claudine. Colette, l’auteur à succès du début du XXième siècle, a écrit toute une série de livre : les Claudine. Lors de la promotion de chacun d’entre eux, elle a posé vêtue de l’uniforme porté à l’école par les jeunes filles de l’époque. Une blouse simple, ornée d’un col arrondi et divisé en deux côtés. L’engouement remporté par le personnage s’est vite propagé jusqu’à l’univers de la mode… C’est ainsi que cet accessoire a réussi à se faire un nom atypique et connu de tous.

audrey hepburn col claudine

Audrey Hepburn, en robe rouge à col Claudine. Une approche beaucoup plus sensuelle.

En 1950, le col des écolières se refait une beauté. Il est chic, il a mûri, il est glamour et il n’a plus rien à voir avec un triste uniforme. Le col Claudine est un véritable phénomène de mode, porté sur le devant de la scène par les stars du moment. Beaucoup plus féminin, il exprime alors l’élégance et la sophistication.

Puis les 70’s et leur vent de liberté sont arrivés, pour chasser de nos armoires tout ce qui pourrait être trop classique ou conventionnel. Il est clair que le col Claudine n’a pas fait long feu !

Quelques années plus tard encore, nous sommes en 2010. Surprise, ce petit bout de tissu si raisonnable et si malin est sous nos yeux. , dans notre magazine. Et puis dans cette boutique. Et dans cet article, sur internet. Ciel, il est partout ! Accompagnant le retour du rétro et nos amis au style preppy, le col Claudine vit sa troisième heure de gloire.

Peut-on porter ce col à notre cou ?

Bien sûr ! Pas parce que c’est la mode (même si ça aide), et pas parce qu’une bande de gens un peu hautains ont décidé qu’avoir un col d’écolière c’est trop la classe, comme les bretelles (non mais allo ! des bretelles !). Mais parce que tout ce qui vient compléter un vêtement et sublimer le style d’une tenue doit être utilisé, peu importe l’époque ou la mode. Le col claudine est peut-être déjà vu, mais il a su prendre une allure des plus modernes et un brin rock, plus séduisant que jamais. Isn’t it so pretty ?

Tenue parfaite, avec son petit col by C.

Tenue parfaite, avec son petit col by C.

Quelques petits conseils toutefois :

  • Ce n’est pas parce que Claudine est de la partie qu’on doit laisser entrer Heïdi, Laura Ingalls et Camille et Madeleine. Le col Claudine apporte à une tenue une touche rétro et sage largement suffisante. On n’a pas besoin d’un serre-tête, de ballerines avec chaussettes blanches apparentes et d’un cartable style Petit écolier de Lu. On laisse tout ça de côté. Too much is too much.
  • La clé, c’est de marier ce petit plus côté look, à des pièces ou des couleurs qui vont contrecarrer cet aspect trop discipliné. On l’oppose avec des couleurs plus sombres (noir, gris, bleu marine), comme sur le modèle ci-dessus. Ou encore avec des couleurs hyper flashy, qui amèneront un côté pop et libéré. On opte pour des modèles féminins et élégants. Pas « mignon », adjectif qui pourrait très vite se transformer en « niais ». Enfin, on peut choisir des coupes droites qui trancheront avec la forme arrondie du col.
  • Mais le plus important, comme à chaque fois, c’est de l’assortir avec style. Votre style, celui qui vous plait et qui vous va. Romantique, décalé, sélect… Si vous le portez uniquement pour faire comme tout le monde, ça se verra et vous aurez l’air cruche. Posez-vous donc quelques questions astucieuses avant de faire l’acquisition de ce petit must-have du moment.
col claudine mode

So chic.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Mode

Envie de jacasser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s