Le Rendez-vous du tout Lyon

Adeptes des mouvements de foule et de vin chaud, cet article est pour vous ! En ce moment-même, et ce depuis trois jours, se déroule à Lyon l’incroyable Fête des Lumières. Pour les non-autochtones, cela sonne sûrement un peu abstrait. Laissez-moi vous dresser un rapide tableau. Le fête des Lumières, rien de plus simple, est une célébration organisée par la ville de Lyon autour du 8 décembre, où l’on trouve toute sorte de créations et décorations lumineuses à travers les endroits les plus passants. Pour quel motif ? D’une, parce que c’est joli et que c’est devenu un rituel obligé de la vie lyonnaise ; de deux pour célébrer le fait que la ville ait été épargnée par la peste aux XVIIème siècle.

La fête des lumières commence donc à prendre de l’âge ! Et c’est grâce à cette ancienne tradition que tous les 8 décembre, les Lyonnais doivent aligner à leur fenêtre une rangée de Lumignons (autrement dit des photophores, et non un pokémon, mais il est vrai que cela peut porter à confusion). C’est la partie la plus ancienne de la fête et peut-être une des plus charmantes. Quand tout le monde s’y prête, cela créé une ambiance incroyablement chaleureuse. A défaut de Lumignons, une bougie Ikéa fait amplement l’affaire !

;

Fete des lumières, chambre du commerce

De quoi réchauffer l’économie : devant la Chambre du Commerce et de l’Industrie lyonnaise

;

La fête des Lumières représente bien plus aujourd’hui. C’est un passage de l’année que l’on attend, un rendez pour la ville de la même ampleur que la fête de la musique. C’est également l’occasion de la voir sous un autre jour. Il y a bien sûr les animations proposées dans chaque arrondissement, et plus particulièrement sur la presqu’île et dans le vieux Lyon. C’est toujours un grand jeu de découvrir quelles illuminations auront été créées, même si leur aspect très contemporain peut en laisser plus d’un perplexe… Arriver à comprendre l’animation, s’en émerveiller ou encore glisser un commentaire outré à ses comparses fait partie du rituel. En effet s’il y a bien une chose qu’il faut retenir, c’est que l’on n’est pas seul, à la fête des Lumières. Si vous êtes plutôt casanier et que vous avez horreur de la foule, il faut définitivement rester chez vous ! Les rues sont tellement bondées, qu’il est difficile d’avancer et encore plus ardu d’aller là où l’on veut. La masse de personnes est si dense que des agents sont obligés de créer des sens et des circuits pour la circulation.

;

Rue de la republique Lyon

Ambiance Disney World, rue de la République

;

Il y a également la joie du métro. Gratuit pour l’occasion, on se fait une joie de pouvoir se déplacer à moindre frais. Sauf que l’attente d’une heure et la compression auprès de vos voisins vous feront vite reléguer ce petit avantage au second plan. Il y a aussi la grande roue, place Bellecoure. Même si elle est là une majorité de l’année, cet immense manège double son pouvoir d’attraction durant la fête. C’est comme si elle s’offrait un bain de jouvence nous permettant de la voir sous un autre œil, alors qu’on lui est parfaitement indifférent le reste de l’année. Un autre œil qui nous fait jusqu’à oublier que le tour est à 10€, prix exorbitant dont on ne se rend vraiment compte que le lendemain…

Et pour finir, durant cette fête il y a…les marchands de vins chauds ! Ils sont à tous les coins de rue. Pour l’occasion, les bars et restaurants organisent de petits étalages de boissons et de victuailles à emporter. Mais les professionnels de la chopine ne sont pas les seuls : associations, créateurs, artisans n’ayant rien à voir avec le sujet…peu importe ! A la fête des Lumières, tout le monde se passe le mot : on fait et on boit du vin chaud. Pour ceux qui comme moi, l’apprécient autant que Jean-Claude Dus, cela devient vite écœurant. Mais cela fait partie du folklore !

La fête des Lumières au final, c’est Lyon comme vous ne l’avez jamais vu…

;

Place des Cordeliers Fete des LumieresOpera Fete des Lumieres

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Les inopinés

2 réponses à “Le Rendez-vous du tout Lyon

  1. ça ça me donne bien envie de venir à Lyon ! =D

  2. Oh…. les lumignons ! Je me souviens on était dingues dès que l’on sentait approcher la fête des lumières ! On l’avait faite avec le grec quand on était à l’IUT. C’était le bon temps tiens (vieille qui parle ahah).

    Au top cet article et dégoûtée de ne pas la faire cette année !

Envie de jacasser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s